Saint-Omer- les 8e RI - 208e RI - le 7e RIT

19 juillet 2016

Soldat Ernest Marquant du 208e

Soldat Ernest Marquant du 208e RI

Voici un article paru ce jour sur le blog ami de Christian Philippart...

http://ceuxde14-18.skynetblogs.be/archive/2016/07/11/ernest-marquant-soldat-du-208eme-ri-je-vous-suis-redevable-d-8627908.html

 

Posté par saint_omer 8ri à 19:06 - - Permalien [#]

05 juin 2016

Adjudant Clément Richard 8e RI

Clément Richard adjudant au 8e RI

 

Natif de Feuchy, Clément Richard s’engage pour le 8e RI qu’il rejoint le 19 juin 1910.

Caporal infirmier en mars 1912, il se rengage et est nommé sergent en fin d’année.

Le 5 août 1914, Clément est dirigé vers le front et prend part aux premières batailles : Dinant, la retraite de la Marne, l’Aisne.

En 1915, il est en ligne dans l’effroyable secteur de Mesnil les Hurlus puis dans celui des Eparges et du bois d’Ailly où tant de soldats sont tombés !

En février 1916, c’est Verdun ! Sous un bombardement incessant, son courage, son calme et sa bonne organisation lui valent une citation à l’ordre du régiment.

Après l’Aisne, Clément se trouve sur le front de la Somme dans le secteur de Combles qu’il faut reconquérir.

Nommé adjudant le 8 janvier 1917, il rejoint le front de Champagne puis celui de Craonne où le 8e subit encore de lourdes pertes. Une fois de plus, il rend de nombreux services sans avoir reçu la moindre blessure !

C’est enfin dans les Flandres que se termine cette année et il reçoit à cette occasion plusieurs citations collectives.

L’année 1918 se passe essentiellement dans l’Aisne, à Crécy au Mont et sur l’Ailette.

Après l’armistice, Clément par en occupation dans les pays Rhénans et se rengage en avril 1919.

Adjudant-chef en octobre 1920, il passe au 33e régiment de tirailleurs algériens puis au 61e régiment de tirailleurs marocains.

C’est en février 1927 qu’il est promu sous-lieutenant de réserve.

Rappelé en avril 1939, il est démobilisé en 1942.

Titulaire de la médaille militaire, de la croix de guerre, Clément est inscrit sur le livre d’or des soldats de Verdun, médaille de la Marne, de la Somme et de l’Yser, fourragère aux couleurs de la médaille militaire pour enfin recevoir la croix de la légion d’honneur en 1956 après un long parcours militaire exceptionnel.

Membre de l'amicale du 8e RI, il aimait retrouver ses camarades lors des réunions, commémorations et déplacements sur le champ de bataille.

Je remercie à cette occasion Madame Catherine T. qui, grâce à son partage, m’a permis de réaliser cette biographie consacrée à son grand-père.

                                                mariage b

                                                citation b

Posté par saint_omer 8ri à 17:54 - - Permalien [#]
10 mai 2016

Soldat Jean Rigal du 7e RIT

Soldat Jean Rigal du 7e RIT

Jean Rigal se trouve à droite sur la photo et porte une tenue disparate.

Sans doute natif du sud-ouest et notamment de la Dordogne, je n'ai pas encore trouvé la fiche matricule le concernant.

Toute information sera donc bienvenue.

Rigal Jean 7e RIT c

Posté par saint_omer 8ri à 08:12 - - Permalien [#]
22 mars 2016

Prisonniers du bois d'Ailly 8e RI

Prisonniers du bois d'Ailly 8e RI

De nombreux soldats ont été faits prisonniers lors du combat du bois d'Ailly du 4 au 7 mai 1915.

Parmi ceux-ci, voici quelques noms :

- Bocquillon Eugène de Beuvry

- Bout Charles de Chocques

- Catanne Gustave de Harnes

- Caboche Elie de Verquin

-Lechevalier Etienne de Béthune

- Raux Charles de Marles les Mines

- Rudant Benjamin de Lens

- Seuron Gaston, sergent de Frévent

- Vasseur Julien de Lens

- Vincent Henri de Labeuvrière

Ils ont tous été dirigés vers un camp à Ingolstadt.

Si vous êtes de leurs descendants, écrivez-moi, merci.

 

Posté par saint_omer 8ri à 08:56 - - Permalien [#]
02 mars 2016

Soldat Léon Conte du 7e territorial

Soldat Léon Conte du 7e territorial

Léon Conte était picard, il est Mort Pour La France le 10/9/1916 à Belloy en Santerre lors de la bataille de la Somme, si vous êtes de ses descendants, n'hésitez pas à m'écrire, merci.

Posté par saint_omer 8ri à 21:07 - - Permalien [#]

05 février 2016

Article sur les régiments du Pas de Calais

Article sur les régiments du Pas de Calais

L'Echo du Pas de Calais a publié en septembre 2014 l'article joint.

l'Echo septembre 2014 copie

 

Posté par saint_omer 8ri à 08:45 - - Permalien [#]
01 janvier 2016

Voeux 2016

voeux 8

Posté par saint_omer 8ri à 16:02 - Permalien [#]
11 décembre 2015

Identification

Identification

Je joins une photo d'un groupe de soldats du 8e RI faisant leur service dans les années 1910.

Si vous reconnaissez l'un d'eux, merci de me contacter.

8e RI identifier

Posté par saint_omer 8ri à 18:41 - - Permalien [#]
20 novembre 2015

Soldat Noel Duplouy 7e RIT

Soldat Noel Duplouy

Domicilié à Fillièvres, Noel Duplouy est très gravement blessé à Nieuport en Belgique le 16 octobre 1915 et perd l'oeil gauche par éclat de grenade.

Si vous êtes de la famille en me lisant, vous pouvez me contacter, merci.

 

Posté par saint_omer 8ri à 21:49 - - Permalien [#]
11 novembre 2015

Soldat César Caux 7e RIT

Soldat César Caux

 

Originaire de Clerques, César Caux est incorporé au 110e régiment d’infanterie de Dunkerque en 1899.

 

César Caux c

 

Après s’être marié, il est berger à Alembon dans une campagne verdoyante en 1911.

Mobilisé au 7e régiment d’infanterie territorial de Saint-Omer le 3 août 1914, il reste à l’intérieur.

Le 28 octobre, il rejoint le camp retranché de Dunkerque dans la 3e compagnie et part en 1915 sur le front belge dans le secteur de Nieuport où il restera toute l’année.

1916 : il est toujours en ligne dans le même secteur en alternant avec des périodes de repos au camp Lefevre situé le long de la mer. César revient à Calais le 12 février puis repart vers Nieuport.

De retour à Dunkerque le 9 avril, il prend le train en direction de Revigny sur Ornain dans la Meuse.

Le 14 avril, il est à Montzéville pour réaliser des  boyaux sur les pentes nord de la fameuse côte 304 tant meurtrière.

Après une halte à Belleray pour à Béthelainville, il arrive au tunnel de Tavannes le 25 avril.

Le lendemain, il travaille sur ordre pour la compagnie 3/2 du génie d’Arras entre les forts de Tavannes et de Vaux. La croix sur le plan symbolise l'endroit approximatif du 3 mai.

 

Tavannes cc

 

Voici ce que relate l’historique du 3e génie :

« C’est la défense et l’organisation du secteur de Vaux. Les sapeurs travaillent sous une pluie de fer, dans une atmosphère empoisonnée par les gaz asphyxiants, sur un terrain bouleversé par des obus de tous calibres où pas un arbre ne subsiste, où tout point de repère a disparu.

Ils travaillent et bien souvent, lorsqu’ils reviennent la nuit suivante pour parfaire la tâche, ils ne trouvent plus trace du travail accompli la veille au prix de si grands sacrifices. Tout est à refaire ».

C’est dans ces circonstances que César est tué probablement par éclats d’obus le 3 mai 1916 au tunnel de Tavannes avant d’être inhumé dans la nécropole nationale de Belleray.

 

Caux César 7e RIT c

 

Cet hommage est rendu en mémoire de ce Poilu ce 11 novembre 2015 à 11 heures comme aux autres.

Merci à Hélène d’avoir partagé la photo de son aïeul.

 

 

 

Posté par saint_omer 8ri à 11:00 - - Permalien [#]