La 2e bataille de Champagne suite.


A compter du 8 octobre, les travaux sont effectués durant plusieurs jours sous le bombardement.

Le 12 octobre, les sergents Roussel et Evrard reçoivent la médaille militaire.

Le 13, le régiment se dirige un peu plus à l’est de Souain et le 14, il se met en route vers Saint-Etienne au Temple.

Le 15 octobre, tandis qu’il bivouaque dans les bois, l’adjudant Dubuisson reçoit la légion d’honneur.

Le 16 octobre, c’est l’embarquement à Suippes et le 17, il arrive à la caserne Bévaux à Verdun.

La carte postale ci-dessous est antérieure à 1914.

bevaux_b