Le caporal Fernand Coeugnet.


Fernand est appelé le 4 septembre 1914 au 8e régiment d’infanterie.

Il fait une partie de ses classes au camp de la Courtine et se trouve entouré de plusieurs copains de son village.

Puis c’est le front, dans le terrible secteur de Mesnil les Hurlus qu’il reçoit le baptême du feu. Après les Eparges, il est dirigé vers le bois d’Ailly où le 8e y subit des pertes très importantes sous d’incessantes attaques ennemies les 5 et 6 mai 1915.

Après avoir été relevé, il arrive à Pontavert et participe à l’attaque du bois de la Mine le 7 juin 1915.

Le 3 juillet 1915, il passe au 147e d’infanterie de Sedan (3e bataillon) et rejoint le secteur des Eparges avant d’être dirigé vers Tahure en Champagne en octobre 1915.

En janvier 1916, il est dans le secteur de Saint-Mihiel.

Le 14 mars 1916, il est nommé caporal et en avril, c’est au bois de la Caillette (Verdun) qu’il combat !

En juillet, il est dirigé vers la Somme, à Proyart.

Voici septembre : le 4, le 147e est en ligne pour reprendre le village de Berny en Santerre au sud de Péronne.

Les combats sont terribles, les pertes sont nombreuses sous un bombardement incessant.

Fernand disparaît le 6 septembre lors de l’assaut porté pour prendre la 1ère ligne ennemie.

Ma pensée s’adresse ce jour à son neveu, courage Fernand !


COEUGNET_Fernand_1


COEUGNET_Fernand