Sous-lieutenant Marius Franchi

 

Natif de Corse, Marius Franchi s’engage en 1906 au 8e régiment d’infanterie.

Nommé caporal puis sergent, il quitte l’armée en 1911 pour prendre un poste à la ville de Calais.

Mobilisé le 2 août 1914 au 208e régiment d’infanterie, régiment de réserve du 8e, il part pour le front et prend part aux évènements de Belgique, de Voulpaix et de la Marne de septembre à janvier 1915.

Le 2 février 1915, Marius est nommé sous-lieutenant dans la 18e compagnie.

Dans le secteur de Berry au Bac de février à avril, il rejoint l’Artois puis la Somme.

Il participe à la 2e bataille de Champagne en octobre puis part en Woëvre en décembre et janvier 1916 avant d’être dirigé vers Verdun et le bois des Fosses.

Le 21 février 1916, Marius se trouve au fort de Douaumont, sous un très violent bombardement, il se dirige vers les ouvrages au nord du bois des Fosses suivant les ordres dès le lendemain.

A 17h00, il reçoit l’ordre de venir se placer près d’un ouvrage à l’ouest du bois.

Le 23 février, nouvel ordre : il monte avec sa section vers le bois lorsqu’il est tué par obus puis porté disparu.

Le corps ne sera jamais retrouvé.

En 1985, sa petite-fille, Madame Michèle Balloy désire en savoir plus sur les circonstances du décès de son grand-père.

Elle se rend à l’Ossuaire de Douaumont et fait apposer une plaque dans le cloître.

En 1995, ayant eu connaissance de l’existence d’une plaque commémorative dans le hall de la Mairie de Calais, elle obtient que le nom Franchi Marius y soit ajouté.

Madame Balloy m’a contacté récemment, c’était l’occasion de lui fournir les informations nécessaires pour une meilleure compréhension de la campagne de son grand-père.

Je la remercie chaleureusement de son partage.

 

marius

Marius dans la tranchée...

bois des Fosses c

L'ouvrage des Fosses se trouve au centre, Marius a très probablement été tué juste au nord.