Sergent Justin Raffanel 208e RI

 

Cultivateur à Tanus dans le Tarn, Justin est incorporé au 96e RI de Béziers le 20 décembre 1914.

Passé au 32e RI de Tours, il participe à toutes les opérations du régiment.

Raffanel Justin

Le 30 mai 1917, il est muté au 6e bataillon du 208e RI en tant qu’agent de liaison et se fait remarquer dans le secteur d’Hetsas en Belgique où il est cité à l’ordre du régiment en ces termes :

« Soldat très courageux, toujours volontaire pour les missions difficiles, a fait partie d’une reconnaissance en avant des lignes le 12 août 1917. Pendant la période des 16 et 17 août, a assuré d’une façon parfaite et dans des conditions très difficiles son service d’agent de liaison ».

Que se passe-t-il durant ces deux jours ?

Le 208e enlève le fortin de Mondovi puis la ferme des Lilas, cette attaque lui permet d’être cité à l’ordre de l’armée.

carte

Source SHD 26N680

Justin, ayant d’excellents états de service, est nommé caporal à West-Cappel avant de repartir au front dans le secteur de Mangelaere qu’il quitte enfin en décembre pour Senlis.

Dans la région de Verberie (Oise) en janvier puis à Soissons et en forêt de Laigues près de Compiègne, il arrive dans la région de Beauvais en mai pour instruction.

Revenu près de Rethondes, Justin arrive à Laversine le 31 mai 1818.

Le 3 juin, plusieurs attaques ont lieu entre Mosloy et St-Quentin, le régiment est en 1ère ligne sous un bombardement très fréquent.

Nommé sergent le 21 juin, il prend part à l’attaque du plateau du Sépulcre près de Passy en Valois qui est pris et occupé.

Le 19 juillet, Neuilly St-Front est prise avant un séjour de repos.

Le 19 août, une nouvelle offensive se prépare, le lendemain, le bataillon de Justin est mis à la disposition du 110e RI ; le front s’étend de la creute Kakadu, l’arbre de Vassens, Balise, tranchée de Tilsitt, SO de la tranchée de Marburg).

Le 22 août, le 208e est passé devant, voici la progression :

10h30 : la ferme Bonnemaison est défendue par des mitrailleuses.

Le 4e bataillon du 208e est bloqué à l'est de la ferme Bonnemaison, son commandant est tué.

10h45 : le 1er bataillon du 110e RI est derrière le 208e qui est sur la route vers Crécy au Mont. Le 208e progresse vers l'ouest.

11h10 : le 208e marche vers la ferme Bonnemaison.

13h00 : résistance ennemie à la tranchée de Carthage.

17h00 : le 6e bataillon atteint la tranchée de Carthage au point 7192.

Mais durant ces évènements, Justin est manquant, tué devant la ferme Bonnemaison ou devant la tranchée de Carthage…

Pont c

Source 26N680

Mes remerciements s’adressent à Michelle et Gérard descendants de Justin.