Novembre 1915 au 208e


A la fin octobre, le 208e arrive à Naïves et Rosières et y cantonne.

Le 2 novembre, il effectue un exercice « grandeur nature » en présence du général Dubail.

Les journées suivantes se passent en exercices divers.

Le 11 novembre, les lieutenants Pecquignot et Grugerolles du 273e, passent aux 17e et 20e compagnies du 208e.

C’est ensuite divers travaux qui sont réalisés à Erize Saint-Dizier.

A partir du 16 novembre, les téléphonistes, chefs de sections, mitrailleurs, sapeurs et signaleurs sont invités à poursuivre leur formation.

Le 26 novembre, ce sont des expériences dans une « chambre de chlore » qui sont réalisées…

Le 3 décembre, le colonel Mesnard quitte le régiment pour raison de santé ; il est remplacé par le chef de bataillon Koch.

Un mouvement doit alors s’effectuer en direction de Chaumont sur Aire. Il comprend la brigade au complet (273e et 310e RI).

Le 4 décembre, le 208e arrive à Lemmes, le 5, il est à Haudiomont et le 6, il est à Fresnes en Woëvre puis dans les tranchées de Champlon tandis que le PC s’installe à Fresnes.

Au cours de l’après-midi, quelques obus de 77 tombent dans le village… la photo qui suit est signée par mon ami Jean-Luc Kaluzko que je remercie... elle représente Fresnes aujourd'hui.


fresnes_jlk_b